BIENVENUE SUR SUIVEZ LE ZÈBRE
LE BLOG DE MEL POINAS

Ici, on souhaite que chacun découvre et apprenne à vivre sereinement en étant HPI.

Découvre nos articles et outils concrets pour appréhender ces merveilleuses caractéristiques en toute simplicité.

Les blogs de zèbres !

Suivez le zèbre et les autres blogs de surdoués !

Je ne vais pas vous citer encore OTIS de Mission Cléopâtre, oh puis si : 

Ce goût de l’amour donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre (…) à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi…

2017 : l’année du changement !

L’année 2017 a été une année riche en émotions pour moi. Déjà c’était l’année de mes 30 ans. C’est aussi l’année où j’ai su que j’étais zèbre (en août avec les résultats du WAIS IV) c’est l’année où j’ai rencontré #J qui partage toujours ma vie aujourd’hui, c’est l’année où j’ai décidé de tout quitter et partir en Nouvelle-Zélande et c’est aussi l’année où j’ai lancé Suivez le zèbre.

 

La création de Suivez le zèbre

Ce qui m’a donné envie de créer le blog, c’est la découverte de ma douance. Hum, maintenant que je sais que je suis zèbre, qu’est-ce que j’en fais ? Je crois que cette question, on se la pose TOUS !

Souffrir pour être capable ensuite de s’épanouir ?

Et puis il y a eu une relation et une rupture, extrêmement violente, toxique, suite à laquelle j’ai découvert que j’étais zèbre. J’ai fait des recherches sur les pervers narcissiques et surtout sur comment se remettre / se reconstruire après une histoire avec un pervers narcissique.

J’étais tombée sur le super article du blog de Scarlett sur les PN (j’ai fait des recherches mais impossible de retrouver son blog sur la toile !) Si quelqu’un le trouve, hésitez pas à me le transmettre car à l’époque j’ai relu son article 200 fois et il m’a fait tellement de bien que si je peux la remercier, j’aimerais vraiment le faire). 

En 2016, il y avait encore très peu d’infos sur le sujet. A cette époque, j’ai lu tout ce que je trouvais sur les pervers narcissiques, les relations toxiques, la manipulation. J’avais besoin de comprendre. Toujours ce besoin, limite obsessionnel de toujours tout comprendre !

L’écriture, la thérapie libératrice.

Puis après avoir été validée comme zèbre officiel et avoir décidé de partir vivre en Nouvelle-Zélande, j’ai voulu tourner définitivement la page de mon ancienne relation par le biais de l’écriture.

J’ai toujours écrit. Depuis que je suis enfant. Je lisais et écrivais beaucoup, beaucoup, beaucoup ! L’écriture je la vis comme une thérapie.

 

La découverte du blogging et des autres blogueurs zèbres

Il y a 2 ans, je ne connaissais rien au milieu du blogging et des blogueurs. D’ailleurs, je n’y connais toujours rien en fait !

Ecrire pour comprendre ce qu’implique le fait d’être zèbre et essayer de me l’approprier.

J’ai commencé à écrire, non pas pour être connue ou reconnue, mais parce que ça me faisait du bien.

J’avais besoin d’évacuer toutes ces émotions et, je le sais aussi maintenant avec le recul, me faire justice. J’étais blessée, je trouvais ça injuste tout ce qui c’était passé. Toute ma vie était partie en brioche ! Après 3 ans de relation en montagnes russes, j’en sortais complètement ravagée, et elle, elle refaisait sa vie, comme s’il ne s’était rien passé. Et ça, j’ai eu besoin de l’exprimer.

Suivez le zèbre, entre justification et protection

Je sais aussi maintenant que c’était une façon de me protéger. Les pervers narcissiques, hommes ou femmes, agissent comme des drogues dures. Déjà qu’on est un peu sujet aux addictions quand on est zèbre… Là, le shot émotionnel de ces personnes et l’emprise, ça nous rend addict direct.

Du coup, je savais qu’en disant sur un blog, en accès public, que cette personne qui avait partagée ma vie et m’avait complètement traumatisée, était une pervers narcissique, elle ne me le pardonnerait jamais. Et du coup, certainement, ne voudrait plus jamais me reparler et me revoir de sa vie.

Donc, Suivez le zèbre, ça a un peu été mon bouclier anti PN et l’opportunité de passer à autre chose.

 

Les lecteurs et la communauté de Suivez le zèbre.

Au début du blog, je me cherchais un peu, j’écrivais comme ça, un peu dans tous les sens. J’avais même écrit un article sur la déco Montagne (mon ancien job). Avec le recul, je sais que cet article était super mauvais ! Parce que je parlais d’un truc pour lequel j’étais pas hyper convaincue…

Je sais maintenant que ce qui fait la force de mes articles, c’est mon authenticité.

Être authentique, être moi-même.

J’écris comme je parle. Vite, très vite. Parce que quand j’écris j’ai peur que les mots auxquels je pense s’envolent à jamais. Alors, vite, vite les écrire pour ne pas les oublier.

Ce blog m’a aussi énormément aider à affirmer mon identité, qui je suis. Il me permet aussi de défendre mes idées. De parler de sujets ou d’actions que je trouve injustes, incohérents… Je suis chez moi ici, c’est une partie de moi, de ma maison, de mon cocon que je partage avec vous.

Le besoin de reconnaissance et de se sentir utile

Il me donne une voix, et bien-sûr c’est grâce à vous ! Je me sens utile en écrivant et en essayant d’aider ou d’inspirer certains d’entre vous. Et ça fait beaucoup, énormément, à la folie, du bien, parce que ça aide à croire que le monde peut-être plus beau ou en tout cas moins moche, que ce qu’il est !

Sans la chercher, j’ai trouvé la communauté de Suivez le Zèbre. D’ailleurs c’est plutôt vous qui m’avez trouvée !

Alors déjà merci, merci, merci et je ne vous remercierai jamais tous assez pour tout ce que vous m’apportez au quotidien !

Le premier thème du blog : surdoués et Pervers narcissiques

Mes premiers lecteurs étaient des victimes de pervers narcissiques qui cherchaient des infos sur la perversion narcissique.

Comment se sortir de l’emprise.
Comment quitter un(e) pervers narcissique ?
Comment se reconstruire après un pervers narcissique.

Le lien entre Pervers narcissiques et zèbres

On parle beaucoup des pervers narcissiques mais on parle très peu de l’après PN. Pourtant c’est la période la plus difficile. On se retrouve seul(e), coupé(e) du monde, avec une estime de soi au ras des pâquerettes.

Comment continuer à vivre après une relation avec un pervers narcissique

On se sent coupable, responsable, humilié(e). On a souvent honte de ce qu’on a vécu donc on n’ose pas en parler et on se retrouve encore plus seul(e)… Et ça arrive à des gens qui en apparence semblent cool et forts.

Des victimes de Pervers narcissiques qui sont venus consultées certains de mes articles se sont retrouvées dans les caractéristiques de zèbres. Et plus le temps avançait, plus je comprenais ce qui m’était arrivé, plus je tournais la page. Les premiers articles des pervers narcissiques ont laissé place à mes premiers ressentis de zèbre. Et les articles sur la manipulation et les pervers narcissiques ont disparu, pour laisser toute la place à la douance !

Aujourd’hui, je ne ressens plus le besoin d’écrire pour moi sur la perversion narcissique.

J’ai tourné la page. J’ai retrouvé un équilibre, une sérénité, et un sens. Je sais qui je suis et je sais pourquoi je fais les choses. J’ai changé, beaucoup. Je suis plus solitaire, plus affirmée et moins accessible aussi. Et je me sens bien comme ça.

 

Pourquoi j’ai choisi le nom Suivez le zèbre ?

Je viens du Monde du marketing et de la com. Je suis prof dans l’enseignement supérieur en Management mais mon métier initial c’est Manager de projet avec une spécialité en Marketing Digital.

Un blog de zèbre 100% fait maison et autididacte !

D’ailleurs Suivez le zèbre est 100% auto-didacte. Je gère tout de A à Z. Je tiens d’ailleurs à m’excuser aussi ici pour la pub présente sur le blog. C’est trop chiant. Je l’ai mise en place pour assumer les frais mensuels liés au blog, mais en fait ça le pollue énormément, et je vais arrêter dans les prochaines semaines. 

J’ai choisi le nom de Suivez le zèbre. Quand j’ai regardé si quelqu’un avait déjà pensé à ce nom, je suis tombée sur le projet d’Audrey Bouquet qui depuis a créé zatipik. Avant Zatipik,Audrey à fait un tour de France en camping-car à la découverte d’autres zèbres en France. Son projet s’appelait Suivez le zèbre. Elle en a fait un livre : à la rencontre de mes semblables à rayures

Je crois qu’aujourd’hui Audrey n’utilise plus son nom de projet Suivez le zèbre. Mais son projet reste super. Je trouve l’idée géniale, et puis se balader en camping car, c’est un de nos projets d’après Nouvelle-Zélande. Du coup, le projet d’Audrey résonne déjà beaucoup en moi.

Pourquoi le nom de blog Suivez le zèbre ?

Quand j’ai vu que Suivez le zèbre était déjà pris, j’étais trop déçue, je me suis dit que j’allais en trouver un autre. En venant de la com, je savais qu’avoir le même « Nom » que quelqu’un d’autre c’était pas l’idéal. Quand on débute, il vaut mieux choisir un nom que personne n’a, ça nous rend plus facilement identifiable et unique.

Mais j’ai eu beau chercher un autre nom de blog qui m’inspirait, j’en ai pas trouvé d’autre. J’ai vu qu’Audrey avait un groupe FB mais pas de site web. Alors je me suis dit tant pis si on est deux à avoir le même « nom ». 

Bon, tant-pis, ce sera quand-même Suivez le zèbre !

J’aimais Suivez le zèbre. C’était moi, c’était ce que je voulais transmettre. J’aimais l’idée de mettre le verbe suivre, qui représentait le mouvement, l’aventure, l’inspiration, le côté leader et puis le parcours initiatique : Suivez !

Et puis le zèbre parce que c’est le seul terme dans lequel je me retrouve et j’aimais aussi l’image du zèbre. J’ai donc lancé Suivez le zèbre parce que je voulais que ce soit ce terme là qui me représente.

Les blogs avec lesquels je suis en résonance

J’ai pas d’égo. Je vous le dis souvent dans mes articles. Si je faisais des choses pour être riche et célèbre et qu’on m’aime, je n’écrirais pas sur un blog !

Un blog perso est rarement rentable

Déjà parce qu’un blog de contenu ne rapporte rien financièrement (car il n’y a rien à acheter dessus ou pas d’articles sponso), ensuite parce que la notoriété me terrorise, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai mis 15 mois à assumer le blog en mon nom !

Et pour ce qui est de l’amour des autres, depuis que ma super psy m’a dit « on est seul et la seule personne qui peut vraiment vous aimer et prendre soin de vous c’est vous », je relativise fortement la notion d’amour ! Et j’ai mes proches pour l’amour, et ça me suffit 🙂

Le partage d’expérience et les témoignages de zèbres

Par contre, Suivez le zèbre, c’est surtout en moyen pour moi d’essayer d’aider d’autres zèbres à vivre mieux, bien leur douance. Mais je ne suis qu’un seul point de vue dans le monde de la douance. Et des zèbres qui partagent leurs aventures et leurs expériences, il y en a plein d’autres, tout aussi inspirants et talentueux que moi.

Je ne souhaite pas avoir le monopole de la douance. C’est en parlant hier soir avec Chloë de Rayures et Ratures que j’ai eu envie d’écrire ce billet. On discutait de nos blogs, de nos projets respectifs, de la façon dont on le vivait, de l’impact que nos blogs avaient eu dans nos vies et aussi de nos lecteurs.

 

Les autres blogs de Zèbres avec qui j’échange

Rayure et Ratures

Rayures et Ratures c’est un blog sur la douance en résonance avec Suivez le zèbre. C’est nos regards de zèbres sur le monde qui nous entoure. Il y a Chloë mais il y a Raphaël du blog  Surdoué ou pas surdoué ? que j’adore aussi !

Surdoué ou pas Surdoué ?

Raph m’a inspiré le passage de Raiponce dans mon article sur la psychologie du zèbre en la citant comme comme une héroïne Disney surdouée. J’ai trouvé ça génial et j’ai aussi compris pourquoi j’étais fan de Raiponce !

Toulouzèbre

L’un comme l’autre, je les trouve géniaux, et moi aussi parfois j’ai besoin d’aller chercher une autre vision de la douance que la mienne. J’aime aussi tellement Fab de toulouzebre qui a une vision super pointue de la douance, qui baigne dans ce milieu depuis longtemps et qui est entourée de praticiens connus et reconnus.

Elle est moins dans le témoignage, elle est plus dans le partage d’outils, d’articles, de recherches, de conférences etc… Et elle parle aussi d’autres profils atypiques que les zèbres.

Dialogues de Zèbre

Il y a Florence de dialogues de zèbre qui m’avait contactée pour le carnaval d’articles sur les zèbres. Malheureusement, j’ai du mal à écrire sur commande. Et je n’avais pas participé. Peut-être une autre fois.

Over the 130

Récemment, j’ai été cité dans les ressources de overthe130 j’ai donc découvert ce blog, très scientifique et théorique. J’ai appris énormément sur le fonctionnement de notre cerveau ou par exemple de la manière dont le QI est calculé avec le WAIS.

Vous ne trouverez pas cet aspect scientifique sur Suivez le zèbre, parce que je ne m’y connais pas trop en sciences et que je vis tout à travers mon prisme d’émotion… En mode empirique !

Suivez le zèbre, aujourd’hui dans ma vie

Je ne suis pas psy ! J’avais repris des études de psy avant la Nouvelle-Zélande mais ce voyage, et la vie tout simplement, ont changé mes plans. Je me suis rendue compte que finalement psy, c’était pas pour moi. j’ai besoin d’être multi-projets, de côtoyer des univers et des gens différents.

Un projet important et majeur aujourd’hui

Du coup, j’ai pris la décision depuis mon retour de faire plein de trucs différents et pas un seul truc. Suivez le zèbre est devenu un projet important dans ma vie. C’est quelque chose qui me fait énormément de bien et qui me prend du temps, presque un-mi temps ! Je ne sais pas si c’est un projet qui m’animera pendant 5 ans ou 10 ans mais à l’heure actuelle ça l’est.

Y a t’il une rivalité entre les différents blogueurs zèbres ?

Je ne me sens pas en rivalité avec les autres blogs sur la douance. Au contraire, je pense que plus on est à parler des surdoués et des zèbres, plus on aidera de gens à comprendre ce que c’est. Comment on fonctionne et aussi comment se faire détecter.

Suivant les études on parle de 0,1% de gens, 2%, 5%… En fait personne ne sait vraiment combien de personnes sont surdouées en France et dans le Monde. Honnêtement, moi je pense qu’on frôle plus les 10% que les 0,1% ! Mais ça n’engage que moi… 

Catherine, un psy à la maison

Autre format mais tout aussi intéressant, la chaîne You Tube de Catherine : une psy à la maison. Je ne sais pas si Catherine est vraiment psy ou pas, et peu importe ! La qualité de son contenu, des explications font un bien fou. Cette chaîne m’a énormément aidé quand je cherchais des réponses sur la perversion narcissique ! Elle fait d’ailleurs aussi beaucoup le lien entre pervers narcissiques et zèbres

 

Les autres blogs de surdoués, et moi !

Du coup, je vous invite à me faire des infidélités ! Aller voir d’autres blogs sur la douance. Découvrez d’autres points de vue, d’autres styles. Promis, je ne vous en voudrai pas. 🙂

Je suis contre le communautarisme et la dictature. Avoir plusieurs visions de la douance, plusieurs témoignages, permet de montrer le panel de personnalités que nous représentons.

On peut aimer plusieurs blogueurs zèbres

Quand je pense aux blogueurs sur la douance, ça me fait penser aux humoristes. J’adore Florence Foresti, Nora Hamzawi, Nicole Ferroni et Blanche Gardin. Désolée les gars, je me reconnais plus dans l’humour de filles, c’est pour ça que je cite que des filles. Je m’identifie à ce qu’elles disent ! Je me retrouve dans chacune d’elles, même si elles sont différentes. Je trouve que Florence Foresti et Nora Hamzawi ont un peu le même style d’humour. Un humour que j’adore. Du coup j’ai pas choisi, j’ai été voir les deux !

Heureusement que vous pouvez aimer d’autres blogs que le mien et vous reconnaître dans plusieurs témoignages d’autres blogueurs. C’est d’ailleurs pour ça qu’avec Chloë et Raphaël, on échange. Parce que seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin.

Démocratiser la notion de surdoué pour favoriser la diversité

Et en continuant tous d’écrire sur ce thème, on le démocratise ! On participe à l’acceptation de la neuro-diversité comme quelque chose d’ancré dans la société

Bien-sûr que notre fonctionnement atypique crée des situations rocambolesques qui font aussi l’interêt de notre sujet. Être zèbre c’est voir le monde d’une façon particulière, mais zèbre ou non on a tous une vision du monde qui nous est propre. Tout dépend de quel point de vue on se place.

 

Je suis une blogueuse zèbre…

Je suis une personne à haut potentiel, je n’ai plus honte de le dire. Mais j’ai une vie très simple au final, qui ressemble à celle de tout le monde.

…et une Madame tout le Monde

Je suis en couple, j’ai un chien, j’ai un travail fixe, je suis en location dans une petite résidence avec des voisins. J’ai des amis. (Cette question que j’adore, mais il a des amis ?). Oui les zèbres ont des amis et qui ne sont pas tous zèbres. 🙂

Je fais du sport, je vais au restaurant, je vais boire des verres après le boulot. Si je ne dis pas que je suis zèbre, au premier abord, personne ne peut le deviner ! 

Je suis intégrée dans la société

En fait on est zèbre, mais on peut être très bien intégré dans la société, sans pour autant se planquer derrière son faux-self. Et aussi, chez les zèbres comme dans d’autres « communautés » il y a de tout. Il y a des gens super cool, super bienveillants, avec des valeurs de partage, d’humilité, d’altruisme et puis il y en a qui ont d’autres valeurs. Ils ne sont pas mieux ou moins bien, ils sont eux et voilà.

En tant que blogueurs sur la douance, nous sommes tous zèbres, donc forcément, on partage les mêmes caractéristiques !

Des caractéristiques similaires quand on est surdoués

On va vous parler des gens qui nous entourent, de notre rapport au travail, à l’amour, à l’amitié. On est tous hypersensibles, émotifs, épris de justice et de respect. On est tous en quête de sens et d’un monde plus juste, parce qu’on est zèbre !

Et le fait qu’on soit zèbre fait que sur plein de choses on a la même vision, le même ressenti ! Mais c’est pas parce qu’on a les mêmes ressentis qu’on est les mêmes personnes.

Chloë a un chat, j’ai un chien, Raphaël est aussi branché chat, Fab je sais même pas si elle a un animal.  Chloë et Raphaël dessinent et illustrent leur blog, pas moi. Moi j’aime les citations (et j’adore aussi leurs illustrations). Raphaël est un boulimique de travail. Je suis impressionnée par la dose de travail et d’écriture qu’il a fourni depuis la création de son blog en si peu de temps !

 

Quoiqu’il en soit, merci de nous suivre !

Tous autant qu’on est, car c’est grâce à vous tous qu’on existe et qu’on continue. Nous sommes aussi des êtres humains, nous ne sommes pas infaillibles, alors pardonnez-nous si on n’a pas toujours les réponses à vos questions, ou le temps pour répondre à vos questions. 
Soyez sûrs qu’on fera toujours du mieux qu’on peut avec ce qu’on est ! 🙂

 

Mes blogs amis à consommer sans modération !

Blogs sur la douance :

– Le blog de Chloë : rayures et ratures

 

 

 

– Le blog de Raph : surdoue ou pas surdoué ?

 

 

 

– Le blog de Fab : Toulouzebre

Chaine You Tube sur les zèbres et les pervers narcissiques :

– Catherine de la chaîne : une psy à la maison 

Tu peux aller plus loin dans ta compréhension avec le livre Suivez le Zèbre, l'histoire de Mel Poinas, la fondatrice du blog.

Livre Suivez le Zèbre Mel POINAS

Ou découvrir le HPI grâce à Zoé et Zola, les personnages du roman graphique HPI ! La première BD adulte sur le Haut Potentiel ou trouver un livre qui te plait sur la Boutique du Zèbre.

Rendez-vous sur notre page qui référence les livres qu'on trouve le plus sympa sur le HPI : Meilleurs livres sur le HPI

Merci ! À bientôt sur Instagram, Facebook et le blog
L'équipe de Suivez le Zébre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog collaboratif

Et si le futur, c'était le partage ?
Envie de témoigner et nous raconter une histoire ? Lance toi sur Suivez le zèbre !

Les bonnes nouvelles

Pour ne rien rater de nos actus, inscris-toi !

On se retrouve sur nos réseaux sociaux

La presse parle de nous et on leur dit merci

Retour haut de page