BIENVENUE SUR SUIVEZ LE ZÈBRE
LE BLOG DE MEL POINAS

Ici, on souhaite que chacun découvre et apprenne à vivre sereinement en étant HPI.

Découvre nos articles et outils concrets pour appréhender ces merveilleuses caractéristiques en toute simplicité.

Être surdoué, le découvrir et le comprendre !

Etre surdoué HPI le découvrir et le comprendre

Moi, enfant précoce ? Surdouée ? Zèbre ? Haut Potentiel…
Euh non vous vous trompez !

Ce n’est pas la destination qui compte mais le chemin parcouru

Lorsqu’on est détecté à l’âge adulte, on a souvent du mal à y croire ! Être zèbre, c’est finalement quelque chose d’extraordinaire et, lorsqu’on l’apprend, ça peut faire terriblement peur ! Pourquoi moi ? Qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne un zèbre ?  

Peu importe l’âge auquel on le découvre, 20 ans, 30 ans, 40 ans, 70 ans (oui il y a des zèbres qui se découvrent en étant à la retraite !) c’est toujours un choc. Lorsqu’un psychologue valide vos résultats au test « Suite à nos différents entretiens je peux en conclure que vous avez une approche du monde et un mode de pensée caractéristiques des zèbres« , à l’intérieur c’est l’explosion !

Découvrir que l’on est surdoué(e) / zèbre

L’explosion ! C’est le mot… Les larmes, la joie, l’incompréhension et en même temps le soulagement… Se dire, mais en fait l’explication c’est ça… Je ne suis pas une paria, je ne suis pas une incomprise et une inadaptée de la société et surtout JE NE SUIS PAS SEULE !

Le plus grand soulagement a été de me dire, finalement ça ne vient pas de moi… Comme si maintenant je n’avais plus à culpabiliser de cette différence. Je n’étais pas la seule, il y en avait d’autres comme moi. Des maladroits, des durs au coeur tendre, des personnes pleine d’amour qui se cachent derrière un faux self parfois froid et arrogant… J’allais enfin être moi-même et pouvoir l’assumer parce qu’il y avait une bonne raison à avoir ce comportement un peu « weird ».

En fait, pour la majorité des gens, ça peut paraître fou ! Je suis vraiment persuadée que beaucoup de personnes pensent qu’être surdoué ça doit être trop cool ! Euh, oui je pense qu’effectivement ça peut l’être quand on est détecté très jeune. 

Plus on passe de temps sans savoir et plus on passe de temps à s’adapter et à se remettre en question… Et quand enfin on le sait, on a tellement pris l’habitude de s’adapter que devenir soi-même se transforme en une véritable épreuve !

Est-ce que l’on découvre vraiment que l’on est zèbre ?

Dans la vie il y a vraiment des moments qui créent un avant et un après. La découverte de ma douance à 30 ans (2017) est clairement une année charnière dans ma vie… Une année qui restera gravée et dans ma tête et sur mon corps puisque je vais me faire tatouer 😀 ! Et évidemment une année marquante puisque j’ai lancé Suivez le zebre ! 😉

J’avoue que quand j’étais ado, je me suis posée la question : et si moi aussi j’étais une enfant précoce ? Trois secondes après, je me disais, non, impossible, je suis trop strange et finalement j’ai rien d’exceptionnel qui puisse valider le fait que je pourrais être une enfant surdouée… Parce que comme beaucoup de gens en France, j’avais une notion tronquée de ce qu’est un surdoué, un haut potentiel, ou comme je préfère nous appeler un zèbre

Mais c’est vrai, je me suis posée la question, comme si au fond je le savais mais que je ne voulais pas y croire… difficile à expliquer… Je vous parle souvent d’une petite voix ! Et ben je crois que ma petite voix a toujours su que j’étais surdouée !!!  La petite voix qu’on refuse souvent d’écouter pourtant c’est comme la lumière d’un phare à suivre pour ne pas se perdre en chemin…

Surdoué, Zèbre : entre stéréotypes et acceptation de soi !

On croit que les surdoués sont des gens exceptionnels, type Einstein ! Alors oui Einstein était surdoué… Et, oui, évidemment les zèbres sont des personnes exceptionnelles, mais tout comme les personnes qui ne sont pas surdouées sont des personnes exceptionnelles 😉 ! Je déteste tellement les stéréotypes et les cases…

Et c’est ça d’ailleurs toute la dualité de ce que je suis !!!!!! Pendant mes études de Lettres Modernes, je me faisais souvent la remarque que j’adorais les mots qui voulait dire dualité ! J’en plaçais dans toutes mes disserts et commentaires  : dichotomie, opposition, division, dualisme, contradiction, contradictoire, double !

Je me sens comme un oxymore ! Selon wikipédia : l’oxymore est une figure de style qui vise à rapprocher deux termes (un nom et un adjectif) que leurs sens devraient éloigner, dans une formule en apparence contradictoire

Pourtant je suis une seule et même personne… Une sorte de soleil noir…

Zèbre prédestinée ?

C’est drôle (ou pas) mais mon prénom Mélanie est un prénom issu du grec, signifiant de couleur noire, sombre. Comme quoi hein quand je dis qu’il y a pas de hasard !!! 

Pourtant dans la vraie vie, je suis quelqu’un de très fun, je ris tout le temps et j’ai un visage rieur ! J’aime autant les gens que je suis autiste… J’ai une part très sombre malgré ma joie de vivre… Et c’est ce que je suis, l’incarnation de la dualité, de la dichotomie…

Ce qui me fait aussi penser à l’évolution de la vie et à la division cellulaire… (Oui c’est exactement le genre de moment où je pars en sucette ^^) ! La mitose et la méiose, une cellule qui se divise pour créer une autre cellule ! Finalement la division fait partie de nos gènes, de ce qu’on est, c’est comme ça qu’on devient ce que l’on est !

Qu’est-ce que ça change vraiment de savoir qu’on est surdoué ?

Et bien… TOUT et en même temps RIEN

En fait, en tant que personne, c’est à dire ce qui me caractérise, mes qualités, mes défauts, mon apparence physique, mes goûts. Tout ça n’a pas changé. C’est marrant parce qu’on me demande si depuis que je sais que je suis surdouée je me sens plus intelligente ! J’adore cette question ! Mais non, pas du tout, je fonctionne pareil. C’est juste que depuis que je le sais je travaille beaucoup sur moi, notamment grâce au développement personnel.

D’ailleurs, petite piqûre de rappel, la douance est génétique donc je suis née comme ça et j’ai toujours été comme ça ! Il n’y a pas eu de mutation dans mon cerveau à 30 ans… Même si avoir une idée de génie aujourd’hui serait géniale, (toujours valable 1an après avoir écrit cet article…) c’est pas parce que je sais que je suis zèbre que je vais devenir subitement une coureuse de 100 m ou parler 5 langues couramment dont le russe et l’arabe ! J’essaye déjà d’approfondir l’anglais et de garder mon niveau d’Espagnol (et c’est pas gagné) et pour le coup mon cerveau de surdouée n’est visiblement pas d’une grande aide !

J’ai bien les mêmes capacités qu’avant…

Être surdoué, c’est aussi découvrir qu’on est tous différents !

Donc non, non je ne me sens pas intelligente ! J’ai toujours le même humour pourri et particulier, j’écoute de la variété française dont Gims que j’adore et d’autres trucs bien naz pour certaines personnes et trop cool pour d’autres…

Par contre ce qui a changé c’est mon regard sur ma vie, sur moi-même et sur les relations que j’entretiens avec les autres. C’est certain, je suis plus tolérante qu’avant avec les gens. Je leur pardonne de ne pas toujours comprendre, de ne pas toujours m’aimer. Je leur pardonne de ne pas être parfaits.

Avant j’avais du mal, j’étais tellement exigeante avec moi-même que je l’étais avec les autres. Aujourd’hui je sais que je suis « différente » et que finalement on est tous différents ! Donc voilà ce qui a changé c’est que j’apprécie que les autres m’acceptent avec ma singularité, alors j’accepte la leur !

Je ne me mets plus non plus en faux-self. Maintenant je suis comme je suis, j’ai les capacités que j’ai et je fais comme je peux peux avec ce que j’ai et surtout ce que je suis. Et surtout, je ne fais plus de choses que je n’ai plus envie de faire, c’est mon nouveau mode de vie.

Aujourd’hui je peux dire que je suis un zèbre heureux et épanouie. 🙂

Je fais que ce qui me semble en accord avec ce que je suis et ÇA, ÇA CHANGE TOUT ! Je fais les choses pour moi, je n’ai plus rien à prouver.

Je commence à comprendre qui je suis et j’ai envie de suivre cette petite voix qui me dit, aller va plus loin !

Je pense qu’être surdouée c’est comme être une femme, être roux, être grand ou petit, ça dépend ce qu’on en fait et si on a tendance à voir le verre à moitié plein ou vide. Moi je le vois comme une  chance ! D’ailleurs c’est marrant parce qu’en Anglais surdoué se dit « gifted » comme un don, un cadeau qu’on nous a donné ! J’adore cette signification…

Je trouve qu’il y a un côté super-héros refoulé dans le fait d’être zèbre. On cherche tous d’une certaine manière à être différent tout en rentrant dans une case, ce qui est absurde… Superman en est l’exemple type… Dr Jekyll et Mr Hide aussi… Toujours cette dualité, le bien et le mal, le politiquement correcte et… Blanche Gardin ! Mais on est quand même tous trop fan de ces spectacles. 

Et donc il a aussi des jours où je déteste être zèbre parce que j’aimerais que ce soit plus simple… Mais si c’était simple ça n’aurait pas de sens !

 

Haut Potentiel : « Gifted », entre don et malédiction !

La dualité encore et toujours… Blanc / Noir… Ying et Yang… Ma vie quoi ! 

Ma vie de Haut Potentiel, c’est les montagnes russes et pour me suivre il faut souvent être bien accroché !

Je ne suis pas lunatique, ce ne sont pas des sautes d’humeur (comme chez un bipolaire ou un borderline) c’est juste qu’il suffit d’un battement d’aile de papillon pour que cela déclenche parfois un tsunami dans ma vie

crédit photos Anne Landois

En une fraction de seconde tout bascule !

A tel point, que le voile noir qui passe sur mon visage fait changer mes yeux de couleur ! Être surdouée, c’est juste vivre tout tellement fort… que c’est aussi beau et passionnant que c’est triste et déstabilisant

C’est une vie haute en couleur, aussi enrichissante qu’elle est épuisante… D’où l’importance de s’accorder des petits moments de répits et de calme.

Déjà 6 mois que je le sais, (mise à jour, 2 ans déjà…………) que j’essaye de développer les choses pour lesquelles je suis déjà douée. Que j’essaye aussi de vivre l’instant présent, gérer les moments de doute et d’angoisse, apprendre à lâcher prise !

C’est difficile quand on est zèbre d’arrêter de penser !

Écrire, ma thérapie !

Des personnes de mon entourage m’ont demandé pourquoi j’avais créé suivez le zèbre. Tout simplement parce que ça me fait du bien, d’en parler, d’échanger, de partager aussi !
Grâce au blog, j’ai rencontré des personnes exceptionnelles, et j’ai pris confiance en moi. Aujourd’hui et c’est aussi beaucoup grâce à vous et à votre soutien, comme dirais Bridget, je m’accepte telle que je suis. 🙂

Je suis quelqu’un d’inspirée, j’aimerais être aussi inspirante que je suis inspirée ^^ !

 

Conclusion, surdoué, zèbre, finalement c’est pas si pire !

Parfois je me parle à moi-même, je m’en rends pas compte mais mes lèvres bougent, ce qui me trahis, je dois passer pour une cinglée à parler toute seule.

Partager cette expérience là sur le blog c’est à la fois valorisant, et puis ça me permet aussi d’essayer de montrer qu’être zèbre c’est avoir une vie finalement comme celle de tout le monde !

Une vie presque banale ?

J’ai une vie « presque » banale !  Je travaille, j’ai des amis (malgré mon côté autiste), j’ai des passions, j’ai un chien, sauf que ma palette d’émotions et de passions est juste plus intense ! Et j’ai besoin d’avoir beaucoup de projets pour me sentir vivante, mais ce n’est pas que l’apanage des zèbres… 

J’ai aussi, par ma propre expérience du Haut Potentiel, ma vision du zèbre et de ses caractéristiques. En tout cas j’essaye de transmettre ce qui fait sens pour moi et dans ma vie. J‘espère vous montrer que quand on y croit, quand on est positif, le reste suit, et la vie nous embarque dans son grand tourbillon !

 

Pour aller plus loin, lire aussi

Tu as aimé l’article ? Hésites pas à le partager 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog Collaboratif

Et si le futur, c'était le partage ? Envie de témoigner et nous raconter une histoire ? Lance-toi sur Suivez le zèbre !

Les bonnes nouvelles

Pour ne rien rater de nos actus, inscris-toi !

On se retrouve sur nos réseaux sociaux

La presse parle de nous et on leur dit merci

Retour haut de page