BIENVENUE SUR SUIVEZ LE ZÈBRE
LE BLOG DE MEL POINAS

Ici, on souhaite que chacun découvre et apprenne à vivre sereinement en étant HPI.

Découvre nos articles et outils concrets pour appréhender ces merveilleuses caractéristiques en toute simplicité.

Comment reconnaître un pervers narcissique ?

Comment reconnaître un pervers narcissique en couple ?

– La dent cruelle de la douleur n’est jamais plus venimeuse que lorsqu’elle mord sans déchirer la plaie.

– Allonsviensmon fils je vais te mettre dans ton chemin.
Si j’avais ta jeunesse et les mêmes motifs que toi de partir, je ne resterai pas.

Source : William Shakespeare, oeuvres complètes. Vol. 6 : Le Roi Jean. Richard II. Henri IV. Henri V. Acte 1 scène III.

Comment savoir si c’est un pervers narcissique ?

Vous êtes en couple avec quelqu’un et ça ne se passe pas super bien… Vous vous demandez donc si votre conjoint (homme ou femme) est susceptible d’être un profil pervers narcissique. Je parle au masculin mais c’est valable pour tous types de relations amoureuses et peu importe le sexe concerné.

Pervers narcissique ou perverse narcissique : même profil

Il est vrai qu’aujourd’hui le pervers narcissique est un terme à la mode, utilisé assez rapidement lorsqu’on est blessé au déçu lors d’une relation. Pourtant il y a une réelle différence entre une relation qui arrive au bout pour tout un tas de divergences et une relation d’emprise avec un pervers narcissique.

Dans les deux cas on peut évidemment souffrir.  Avec un pervers narcissique ce n’est pas une probabilité c’est une certitude !

Pervers narcissique, un terme galvaudé par la société ?

Donc, si vous êtes là, c’est que vous avez des doutes ! Vous vous posez la question : mon conjoint est-il (elle) un(e) pervers(e) narcissique ou juste un con(ne) ?

Le terme pervers narcissique ayant été galvaudé depuis quelques années, c’est d’autant plus difficile pour les personnes qui côtoient ou ont vraiment côtoyées un profil pervers narcissique de se sentir crédibles et écoutées !

Je me demande d’ailleurs souvent si l’avènement des médias et plus récemment l’utilisation que l’on fait des réseaux sociaux n’autorise pas de plus en plus ce type de personnalité à se découvrir et à se sentir de plus en plus à l’aise et légitime ? Mais c’est une réflexion qui n’engage que moi.

Le profil du pervers narcissique n’est pas un mythe

Le profil pervers narcissique existe pourtant bien ! Ce n’est pas une légende urbaine de la fin du XXe siècle. Comment reconnâtre un pervers narcissique ? Quel est le profil du pervers narcissique ? Paul-Claude Racamier et Isabelle Nazare-Aga ont tenté de répondre à ces questions. Isabelle Nazare-Aga a sorti en 1997 une liste de 30 caractéristiques qui permettent d’identifier si votre conjoint, votre mari, votre manager, votre boss est un pervers narcissique

C’est difficile de savoir pourquoi une personne est devenue pervers narcissique. C’est un trouble de la personnalité difficile à expliquer. On parle d’un problème de moiJe ne suis pas une grande adepte des théories freudiennes, alors j’attends une explication peut-être un peu plus « rationnelle » ! 😉

 

Alors conjoint pervers narcissique ou gros con ?

Des cons, il y en a, et sûrement beaucoup plus que des pervers narcissiques d’ailleurs ! Tant mieux, la connerie ça peut se combattre, alors que la perversion narcissique…  ça semble plus difficile voire impossible. Et puis d’une certaine façon on est tous le con ou la conne de quelqu’un !

Quelle différence entre un con et un pervers narcissique ?

En gros ce qui va faire la différence c’est votre ressenti. C’est à dire ce que vous vivez ou avez vécu au quotidien. Il y a des signes qui ne trompent pas lorsqu’on vit avec un pervers narcissique. Des situations, des malaises, des incompréhensions. L’impression d’être dans le brouillard, de ne plus savoir ce qu’on doit dire ou faire. Ce fameux décervelage

Vous devenez littéralement une marionnette ! Alors qu’avec un con, vous êtes peut-être juste pas épanouie, malheureuse, plus en phase mais vous êtes toujours libre de vos pensées, libre d’agir… Avec un pervers narcissique vous devenez une autre personne et vous faîtes des choses qu’avec toute votre tête vous n’auriez absolument jamais faites ! Vous êtes comme prise au piège.

 

La dépendance affective, du pain béni pour le pervers narcissique

Le pervers narcissique va créer une dépendance affective qui lui assure une emprise complète sur vous. Un gars ou une fille normale serait super flippés de vous voir complètement dépendant affectif de lui ou d’elle. C’est au contraire ce que cherche le pervers narcissique.
L’état dans lequel le pervers narcissique va vous mettre, une personne saine ça la ferait fuir…

Vivre avec un pervers narcissique fait de vous une victime

Et puis lorsque vous sortez avec un pervers narcissique vous devenez une victime. Terme difficile et rempli de sens puisque être une victime c’est avouer une faiblesse et aussi qu’on s’est faite avoir, c’est dur à accepter ! Et pourtant, accepter est la première étape pour s’en sortir !

 

Pourquoi le pervers narcissique détruit sa victime

Après quelques mois et surtout quelques années passés avec un pervers narcissique, vous n’êtes plus vous même, vous devenez votre pire ennemie.

Le décervelage : dégât de la relation avec un pervers narcissique

D’ailleurs vous ne savez plus vraiment qui vous êtes ! C’est très difficile à expliquer, et un livre avec des témoignages de personnes ayant vécu ça aiderait sûrement à mieux cerner les dommages collatéraux de ce type de relations et à les prévenir

Vous êtes incapable de décider par vous-même et quand vous le faîtes vous avez peur de le faire parce que vous avez peur de la réaction de la personne en face de vous. Du coup, vous ne savez plus ce qu’il faut faire, et si ce que vous faîtes c’est bien ou pas. En fait c’est ça vous vivez continuellement dans la peur et en même temps vous idolâtrez complètement la personne en face de vous !
Franchement vu de l’extérieur ça doit être un peu flippant…

La palette d’émotions négatives

Je crois que quand ça devient trop insupportable, vous vous détestez et vous détestez aussi tellement l’autre que là ça devient ingérable… Vous êtes sans cesse entre peur, colère, angoisse, tristesse, peur angoisse, colère, tristesse

Alors qu’avec une personne avec qui ça ne va plus, vous êtes en colère un moment, vous avez envie de le flinguer et puis après ça passe… Ou alors, vous vous rendez compte que vous n’êtes plus en phase, vous en parlez, vous essayez de faire des efforts et quand ça ne match plus, chacun prend ses affaires et s’en va.

 

Pervers Narcissique : une relation à sens unique

Il y a souvent dialogue dans un couple même avec des hauts et des bas…

L’absence de dialogue

Dans une relation avec un pervers narcissique il n’y a pas de dialogue. Et vous ne pouvez pas partir, c’est comme si vous étiez scotchée parce que vous pensez que sans cette personne vous n’êtes plus rien ! 

C’est comme ces produits qu’on voit parfois dans les séries ou les films, vous êtes conscients de ce qui se passe mais vous êtes figés, vous ne pouvez pas bouger…

Rien qu’en écrivant je me dis que ça peut paraître complètement surréaliste… Tout simplement parce qu’un pervers narcissique c’est quelqu’un de très intelligent qui au moment ou ça devient trop craignos, va calmer le jeu, et remontrer son beau visage… 

Pervers narcissique, le double visage

Le beau visage du début après quelque temps, vous le reverrez que quand ça sent le roussi, ou en présence d’autres personnes ! Mais à la maison, à huit clos, ce sera de plus en plus le dark side

Vous essayerez de lui faire remarquer, de comprendre, de changer, de trouver des solutions pour retrouver la personne merveilleuse du début ! Vous essayerez de dialoguer… Mais vous serez toujours face à un mur… Parfois il lâchera un oui tu as raison mais ce sera que pour avoir la paix et ce sera sûrement pire après…

Plus vous essayerez de comprendre plus le mur va s’élever !

Vivre après une rupture avec un pervers narcissique

Pour revenir à la notion de victime sans inspirer la pitié parce que je pense que ça nous fait sentir encore plus comme des merdes !

Quitter un pervers narcissique : choc post-traumatique et douleur

La souffrance, le traumatisme, le choc post-traumatique, la peur, la sensibilité, les angoisses, parfois la dépression, et pour certain(e)s les tentatives de suicide, sont réels après ce type de relations.

A la différence d’une relation entre deux personnes plus ou moins saines, une relation avec un pervers narcissique laisse des traces, comme lorsqu’on a vécu avec une personne violente physiquement.

Contrairement aux victimes de violences physiques, les cicatrices ne sont pas visibles, ça ne veut pas dire qu’elles n’existent pas et que ça n’a pas eu lieu

Pervers Narcissique et violences psychologiques

La difficulté à les faire reconnaître les violences psychologiques par la justice. D’ailleurs les pervers narcissiques le savent très bien, vous pouvez porter plainte pour violences conjugales, et encore que ça reste très tabou comme sujet…

Comment voulez-vous porter plainte pour violence psychologique alors que des femmes ou des hommes ensanglantées face à des policiers ont parfois du mal à avoir justice ?

 

Se battre contre cette société du jugement, de la violence et de l’intolérance

Entre la vulgarisation du terme pervers narcissique par notre société, le manque d’information sur ces personnalités et l’absence de victime réelle, reconnue

Pourtant, quand on évoque l’affaire Weinstein, sa manière de traiter les femmes, comme des objets, son absence de remords (malgré les prétendus, sorry sorry je suis malade), la manipulation, le pouvoir, un égo démesuré, s’imaginer qu’on est au-dessus des lois… La liste est encore longue !

Je me pose certaines questions. Prétendre être un addict au sexe ???? Trop facile… #LIAR et #MANIPULATEUR… 

Le pire c’est qu’il va s’en sortir avec une cure de désintox du sexe et l’affaire est dans le sac… J’en profite pour passer un message. C’est notre rôle à tous de combattre la violence, sous toutes ses formes, les jugements, les dénigrements et j’en passe !

Parfois, je suis un peu révoltée et écoeurée de voir la société dans laquelle on vit. J’essaie malgré tout de rester optimiste et de me dire qu’ensemble, à force de courage et de temps, on arrivera à changer le monde

 

Relation avec un pervers narcissique

Si je parle beaucoup du profil pervers narcissique et des violences que cela engendrent c’est parce que j’ai eu une relation avec une personne qui présente pas mal de caractéristiques

Reconnaître que c’était un pervers narcissique

Fort heureusement, une seule ça m’a suffit ! Pour ceux qui prennent en cours de route, j’ai 31 ans. Je suis donc dans la fleur de l’âge !

J’ai eu pas mal de relations plus ou moins longues. Avant cette histoire, j’avais déjà été en couple plusieurs années et avec des personnes assez différentes. J’ai été avec de très belles personnes qui m’ont énormément apportées et je garde un très bon souvenir de nos relations. J’ai été avec d’autres personnes un peu moins belles avec qui on s’est séparées, pas toujours bien, mais on a fait nos vies de notre côté et j’en suis pas ressortie traumatisée.

Alors oui certaines de ces personnes m’ont fait souffrir à un moment donné, oui j’ai déjà eu des peines de coeur et oui moi aussi j’ai déjà eu un comportement merdique avec d’autres personnes. MAIS Il y a une énorme différence entre une histoire qui se passe mal et se termine mal et une relation avec un pervers narcissique.

La petite corde intérieure qui se brise à jamais

Je l’ai déjà dit dans mon article sur les surdoués et les pervers narcissiques, quand vous sortez avec une personnalité perverse narcissique, il y a vraiment quelque chose qui se brise en vous.
Je dis souvent que il y a eu un avant et un après.

C’est une véritable cassure dans ma vie mais qui a abouti à un nouveau départ et aujourd’hui j’ai réussi à me reconstruire, à grandir, à comprendre beaucoup beaucoup beaucoup de choses sur moi et aussi sur les autres. Le plus important, c’est d’arriver à partir !

Vous allez me dire Ok mais une fois qu’on est parti, ben on fait quoi ? Parce qu’on est juste complètement ravagé…

Si vous souhaitez découvrir d’autres articles du blog sur les pervers narcissiques, je vous invite à lire les billets suivants.

Articles Suivez le zèbre sur les pervers narcissiques

Tu peux aller plus loin dans ta compréhension avec le livre Suivez le Zèbre, l'histoire de Mel Poinas, la fondatrice du blog.

Livre Suivez le Zèbre Mel POINAS

Ou découvrir le HPI grâce à Zoé et Zola, les personnages du roman graphique HPI ! La première BD adulte sur le Haut Potentiel ou trouver un livre qui te plait sur la Boutique du Zèbre.

Rendez-vous sur notre page qui référence les livres qu'on trouve le plus sympa sur le HPI : Meilleurs livres sur le HPI

Merci ! À bientôt sur Instagram, Facebook et le blog
L'équipe de Suivez le Zébre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog collaboratif

Et si le futur, c'était le partage ?
Envie de témoigner et nous raconter une histoire ? Lance toi sur Suivez le zèbre !

Les bonnes nouvelles

Pour ne rien rater de nos actus, inscris-toi !

On se retrouve sur nos réseaux sociaux

La presse parle de nous et on leur dit merci

Retour haut de page