BIENVENUE SUR SUIVEZ LE ZÈBRE
LE BLOG DE MEL POINAS

Ici, on souhaite que chacun découvre et apprenne à vivre sereinement en étant HPI.

Découvre nos articles et outils concrets pour appréhender ces merveilleuses caractéristiques en toute simplicité.

C’est quoi un pervers narcissique ?

C'est quoi exactement un pervers narcissique

Pervers Narcissique : identité d’une personnalité destructrice.

Quand l’Homme obscurcit l’horizon par son excès de présence,
il ne peut être qu’un vulgaire prédateur.

Christian Castelli

Les pervers narcissiques sont des personnalités difficiles à décrire. C’est une notion récente dans l’univers de la psychologie. Ce sont des personnes qui font du mal, qui font souffrir et qui arrivent à briser des vies. Quand l’un d’entre eux croisent notre chemin, au travail, ou bien dans l’intimité, proches, famille, amis, et même conjoint, notre quotidien peut très vite tourner à l’enfer.

Lors de la découverte de mes belles rayures, je me suis intéressée à la notion de pervers narcissique pour comprendre mes relation avec certaines personnes qui m’entouraient.

J’ai découvert une personnalité complexe, torturée, souvent peu voire pas aimée qui a fini par se couper de toute émotion. Il existe un lien indéniable entre zèbres et pervers narcissiques.

Zèbre et Pervers narcissique, la redoutable attirance

Les zèbres ont tendance à être attirés par les personnalités manipulatrices car ils sont facilement influençables et manipulables de par leur grande faculté à se remettre en question. Un des tout premier article que j’ai écrit sur le blog était sur la relation entre zèbre et pervers narcissique : surdoués et pervers narcissiques, des personnalités qui s’attirent.

Petit rappel quand même, je ne suis pas psychologue, j’analyse ma vie, les gens, mes émotions, surtout depuis que j’ai appris que j’étais surdouée. Une sorte d’anthropologue des expériences de la vie. 

Je ne prétends pas détenir la vérité, (je suis sincèrement persuadée que personne ne la détient). J’essaye juste de partager un point de vue qui peut vous amener à réfléchir, comprendre ou avancer.

Pervers narcissique, parité totale entre hommes et femmes !

Revenons à nos pervers narcissiques. Je parle au masculin dans l’article mais lorsque j’évoque la personnalité perverse narcissique, je parle aussi bien des hommes et des femmes avec ce type de profil.

Même si certains traits varient, la majorité des caractéristiques des personnalités perverses narcissiques sont les mêmes. Une femme perverse narcissique va notamment être plus patiente, transgressera moins les lois, prendra moins le risque de s’exposer et d’être démasquée et elle ne jouera pas toujours sur les mêmes cordes psychologiques qu’un homme pour rabaisser sa victime.

 

C’est quoi un pervers narcissique ?

Petit recadrage avant de rentrer dans le vif du sujet !
Selon le spécialiste Paul-Claude Racamier, a qui l’on doit ce terme de pervers narcissique : « Le mouvement pervers narcissique est une façon organisée de se défendre de toutes douleur ou contradiction internes et de les expulser pour les faire couver ailleurs, tout en se survalorisant, tout cela aux dépens d’autrui et non seulement sans peine mais avec jouissance. L’objet de la perversion narcissique est interchangeable : rien de plus et rien de moins qu’une marionnette. C’est un ustensile. »
Source : Les perversions narcissiques de Paul-Claude Racamier, édition Payot.

Il existe plusieurs types de perversions, la particularité de la personnalité perverse narcissique c’est une revalorisation narcissique par le biais du narcissisme d’autrui.

Pour faire simple, le PN vit à travers le regard de l’autre et a besoin du regard de l’autre pour exister.

 

Profil du pervers narcissique, qui est-il / elle ?

J’ajoute un extrait de l’article de lareponsedupsy.info que je trouve assez pertinente sur le profil pervers narcissique.

« Le pervers agit de façon insidieuse et ne culpabilise pas de ses conduites car il rejette la faute sur autrui. Ses sentiments et sa conduite s’adaptent aux circonstances rencontrées, à l’environnement présent et aux personnes côtoyées. Le pervers peut apparaître ainsi aimable, sympathique et très adapté socialement contrairement à ce que suggère son parcours judiciaire. »
J’ajoute ici une modération ! Attention tous les pervers narcissiques n’ont pas un casier judiciaire ! J’imagine que c’est une minorité car je les pense assez doués pour contourner les lois (uniquement quand ça les arrange) sans se faire attraper. Là encore, peu voire pas d’études et très peu de statistiquesPour moi, juste des suppositions.

Pervers narcissique et surdoué : la danse macabre

Comme le souligne Racamier dans son livre : « les pervers narcissiques »  le pervers est organisé et réfléchi, « il ne s’abstient que si le terrain n’est pas propice ». Les pervers savent attendre pour agir au moment opportun et renoncent à leurs objectifs au risque de s’exposer « dès qu’ils se sentent percés à jour ». Les pervers sont réalistes : ils se projettent, s’organisent, se préparent, reportent et préméditent leurs conduites. Ils sont suffisamment habiles pour déguiser leurs fins et dissimuler leurs objectifs « car ils agissent toujours dans l’ombre ». »

Je trouve cette définition de la personnalité perverse narcissique très juste. Il y a quelque chose à la fois d’animal, de prédateur, et en même temps d’intuitif dans la manière dont agit un pervers narcissique. Quand je lis Racamier, je pense vraiment à un animal qui va chasser une proie.

Ce qui fonctionne pour le pervers narcissique c’est que, très souvent, le jeu est séduisant pour la victime. Il semble fin, habile, intelligent, mystérieux.

Le PN donne cette impression d’être à la fois inatteignable, comme si le fait qu’il s’intéresse à nous était déjà une sorte de privilège qu’il nous accorde et en même temps, il ne peut (rapidement) plus se passer de nous… Il est subitement toujours là ! C’est lui qui donne le rythme de la relation et impose sa cadence. C’est quand lui veut ou ne veut pas et vous devez vous y adapter au risque qu’il se détourne de vous. C’est là que s’installe le véritable piège et le début de l’emprise. 

Le pervers narcissique : une séduisante coquille vide !

Un pervers narcissique est une personne qui n’a aucune empathie pour les autres. Il fait croire et se persuade qu’il a une haute estime de lui-même mais ce n’est qu’une manière de se rassurer. Sa peur de lui-même le rend extrêmement égocentrique et autocentré. C’est justement ce qui l’anime : avoir une haute estime de lui-même en dévalorisant l’autre, il se renarcissise grâce au narcissisme de l’autre, en vain ! C’est le serpent qui se mord la queue ! Le pervers narcissique est incapable de se lier à l’autre et, au fond, il se déteste pour cela. 

« Il peut paraître ainsi menteur en choisissant d’ignorer toutes les situations qui viendraient noircir « la belle image de lui » qu’il laisse transparaître aux autres. Le pervers, au narcissisme blessé, utilise le mensonge pour embellir une réalité peu gratifiante. » 

lareponsedupsy.info

Le pervers narcissique, un menteur pathologique

Le Pervers Narcissique est un menteur pathologique et il est assez bluffant dans ce domaine. Vous ne saurez jamais le vrai du faux ! Pour illustrer les propos de  lareponsedupsy.info je dirai surtout que le PN est incapable de se remettre en question et que pour lui c’est un instinct de survie de remettre la faute sur l’autre et donc de mentir pour garder sa crédibilité et cette fameuse image sociale

Le besoin et l’image de la perfection : le contrôle à tout prix

Un pervers narcissique est vide, il n’a aucune personnalité… Il est incapable de s’affirmer seul et vit dans un faux self permanent.

Ses valeurs sont souvent creuses et ses discours aussi. Derrière de grandes leçons de moralité, il n’y a qu’une personnalité fade et vide. Si vous étiez ou avez côtoyé un pervers narcissique, posez-vous cette question : que m’a-t-il appris ? Et vous, que lui avez-vous appris ?

S’il vous a choisi, c’est parce que vous êtes ce qu’il ne sera jamais,
quelqu’un d’entier !

 

Combien y a-t-il de Pervers Narcissiques en France ?

Les spécialistes, psychiatres, psychologues, ne semblent pas être d’accord encore sur le nombre estimé de pervers narcissiques en France. Dans le pire des cas on évalue que 10% de Français aurait un profil PN (d’après le psychiatre Dominique Barbier), pour ceux qui sont plus mesurés on parle plutôt de 2 à 3% de la population française

10% me paraît énorme et voire flippant ! Je préfère me dire que c’est plus 2% même si c’est déjà beaucoup trop… Quoiqu’il en soit en l’état actuel des choses, on ne sait pas !

Par comparaison les psychologues et les chercheurs spécialisés dans la douance, les surdoués, zèbres, hauts potentiels, EIP, HPE / HPI (perso, je ne fais pas de différence…) estiment que nous serions également 2,3% de surdoués en France, si en plus des caractéristiques qu’on nous attribue nous possédons un QI > 130. Ce chiffre passe à 10% si on considère un QI > 120 et il passe à 0,1% si on se base sur un QI > 140

La personnalité Perverse narcissique est-elle une maladie ?

La personnalité perverse narcissique ne faisait pas partie du DSM avant 2017Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, en français, le Manuel de diagnostique et statistique des troubles mentaux qui est le répertoire des maladies psychiatriques. Désormais il fait partie des personnalités considérées comme ayant des troubles mentaux.

C’est assez logique que le DSM ait mis énormément de temps à reconnaître la personnalité narcissique comme une maladie puisque le terme pervers narcissique est très récent et l’identification de cette perversion également : 1986, par Paul Claude Racamier.

Les profils pervers narcissique étant très difficiles à déceler et à condamner, il n’existe pas ou peu d’études et de statistiques les concernant. Moi-même, je suis partie d’hypothèses liées à mes expériences, mes rencontres et aux témoignages que j’ai reçus.

En quête de réponses sur les pervers narcissiques ?

Si vous souhaitez approfondir le sujet de la personnalité perverse narcissique je vous propose d’autres articles en lien avec ce thème.
se reconstruire après avoir été en couple avec un(e) pervers(e) narcissique.
– mon conjoint est-il (elle) un(e) pervers(e) narcissique ou juste un con(ne) ?

Tu peux aller plus loin dans ta compréhension avec le livre Suivez le Zèbre, l'histoire de Mel Poinas, la fondatrice du blog.

Livre Suivez le Zèbre Mel POINAS

Ou découvrir le HPI grâce à Zoé et Zola, les personnages du roman graphique HPI ! La première BD adulte sur le Haut Potentiel ou trouver un livre qui te plait sur la Boutique du Zèbre.

Rendez-vous sur notre page qui référence les livres qu'on trouve le plus sympa sur le HPI : Meilleurs livres sur le HPI

Merci ! À bientôt sur Instagram, Facebook et le blog
L'équipe de Suivez le Zébre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog collaboratif

Et si le futur, c'était le partage ?
Envie de témoigner et nous raconter une histoire ? Lance toi sur Suivez le zèbre !

Les bonnes nouvelles

Pour ne rien rater de nos actus, inscris-toi !

On se retrouve sur nos réseaux sociaux

La presse parle de nous et on leur dit merci

Retour haut de page