BIENVENUE SUR SUIVEZ LE ZÈBRE
LE BLOG DE MEL POINAS

Ici, on souhaite que chacun découvre et apprenne à vivre sereinement en étant HPI.

Découvre nos articles et outils concrets pour appréhender ces merveilleuses caractéristiques en toute simplicité.

Zèbre et relation amoureuse !

Un zèbre peut-il être heureux en couple ?

Il n’y rien de plus précieux au Monde que d’exister pour quelqu’un.
Victor Hugo
T’es zèbre et t’as peur de finir tout(e) seul(e) avec ton chat et ton livre sur la mécanique quantique (cliché quand tu nous tiens).
Non, Non, Non, rassures-toi, il y a bien des gens qu’on intrigue et qu’on intéresse un peu, et en plus, ils ne sont pas forcément ni zèbres, ni physiciens. 

Les zèbres et le reste du Monde

De base, les relations entre êtres humains ça peut s’avérer compliquées ! La majorité de mes amis ne sont pas surdoués, et parfois, eux aussi ont des relations complexes… Tous simplement parce que l’être humain est complexe ! Quand on est surdoués, ce qui complique les relations interpersonnelles c’est souvent l’intensité avec laquelle on ressent les choses. 

Le décalage vient de cette puissance des émotions. Lorsque notre entourage le sait et qu’il ne nous juge pas par rapport à cet ouragan de ressenti cela facilite la communication et les échanges.

Les relations amoureuses des surdoués

Vaste sujet.
L’amour c’est un des premiers thèmes que j’ai souhaité aborder dans le blog en 2017. Pourquoi ? Parce qu’avant de savoir que j’étais zèbre, rester en couple plus d’un an était un véritable challenge. Il y avait toujours un moment où, dépasser par les événements (et certainement ma peur) je ressentais le besoin de prendre mes jambes à mon cou.
Je suis en couple depuis plus de trois ans maintenant. Cela correspond à la découverte de mes rayures. Depuis que je sais que je suis zèbre, que j’ai compris ce fonctionnement atypique, je n’ai plus peur ni des autres, ni de moi-même.

Julia, avec qui je vis et que vous retrouvez dans plusieurs articles du blog, a tout de suite su que j’étais zèbre. Je lui ai dit dès le premier jour, un peu pour me décharger… Voilà, ça s’est fait. Maintenant c’est elle qui gère le truc. Soit elle l’accepte, soit tant pis. Patate chaude envoyée.

Zèbre, pour être heureux faut-il être en couple avec un autre zèbre ?

Sur les forums et les groupes dédiés aux surdoués, la notion de relation amoureuse et de couple est récurrente. Je crois qu’à un moment donné on s’est tous plus ou moins posés cette question : faut-il être en couple avec un autre zèbre pour être heureux ?

Moi aussi, je me le suis demandée quand j’ai été détectée. De base, je suis pas trop pour le communautarisme, je pense qu’on s’enrichit dans la différence quelle qu’elle soit… Je n’ai pas de réponse à cette question… Juste une expérience et un avis (comme toujours) ! 😉

Être en couple avec une personne surdouée quand on est soi-même zèbre c’est un peu comme se poser la question de sortir avec quelqu’un qui n’a pas la même religion, la même couleur de peau etc… En fait si on prend la question à l’envers, on rencontre quelqu’un avec qui on est bien, on a des valeurs en commun, on a la même vision de la vie, les mêmes attentes. En fait, je crois que ce serait dommage de se mettre des barrières !

Si la personne qu’on rencontre nous fait rire, nous prend comme on est, avec nos doutes, nos peurs, parfois ce décalage et ce côté tête en l’air et capricieux alors ? What else ? Drame, il est pas zèbre !!!!!! Bon ben désolé, t’es pas zèbre ça ne va pas le faire ?

 

Rappel : chaque zèbre et chaque être humain est UNIQUE !

Déjà, tous les zèbres ne se ressemblent pas !!! Et heureusement… On peut être zèbre et avoir des caractères très différents même si on a des traits de personnalités similaires. Une de mes meilleures amies est zèbre.

Je suis super extravertie, je raconte ma vie, je parle beaucoup, mon amie est beaucoup plus timide et elle est très observatrice. Elle a les yeux bleus, elle est plus petite, elle préfère les garçons, j’ai les yeux verts, je suis grande, je préfère les filles ! Bref on est tous différents, de par nos personnalités mais aussi de par notre physique, notre histoire, nos parents, notre environnement.

Ce qui compte c’est d’être avec quelqu’un avec qui on se sent bien et qui respecte notre personnalité, ce que l’on est ! Et ça c’est valable pour TOUT LE MONDE ! Surdoué ou pas, être en couple et être bien c’est juste trouver quelqu’un qui nous aime tel que l’on est. Je sais que ça peut faire un peu cliché et déjà vu, mais j’ai l’impression que beaucoup l’oublie.

Trouver la personne avec qui vous êtes en résonance !

Quand j’ai rencontrée Julia, j’ai tout de suite senti que c’était quelqu’un de simple, sincère et authentique… Elle n’est jamais dans le jugement. Elle prend les gens comme ils sont et ça se sent dans sa manière d’être avec les autres. J’adore ce genre de personne ! Et là pour le coup, zèbre ou pas zèbre, peu importe.

Je suis juste complètement fan de ces personnes simples, cools, pas prise de tête, qui n’essayent jamais d’imposer leur point de vue aux autres mais qui arrivent à exprimer ce qu’ils pensent et ressentent de manière bienveillante et détendue.

Je suis plutôt charismatique en soirée, (parce que je suis grande et je parle hyper fort, donc à moins d’être aveugle et sourd, en principe on me remarque 😀 ) et là, j’étais intimidée. Pourtant il n’y avait aucune raison. On était entre amies, je connaissais tout le monde, sauf elle et une autre personne. Mais je crois que face à cette simplicité, à cette authenticité, rencontrer quelqu’un qui « n’a rien à prouver », j’étais admirative… Parce que c’est rare ce genre de personne !!!

Les gens bien dans leur peau, à l’aise, qui ne se cachent derrière aucune apparence ou faux self, ce sont de véritables pépites pour moi… Surtout en étant zèbre, j’avais parfois du mal à être juste moi-même et à lâcher prise.

Être bien seule pour être bien en couple !

J’ai passé toute ma vie (oui bon les 30 dernières années) à essayer de comprendre, de rechercher cela, cet apaisement ! Être capable d’être soi-même sans avoir rien à prouver, sans essayer de se justifier de qui on est, comment on vit sa vie…  Assumer ses choix, ne pas avoir peur de faire des choix.

Du coup, je l’ai tout de suite appréciée et même si au début de la soirée j’ai tout fait pour l’éviter, on s’est vite retrouvée à parler. Avec son sourire et son empathie, je n’ai pas eu peur d’être moi-même.

Quand je l’ai rencontrée, je n’avais pas forcément envie d’être en couple. J’étais bien, je vivais au jour le jour… Puis sa personnalité, ce qu’elle dégageait, ce qu’elle m’apportait depuis que je l’avais rencontrée…

Quelques semaines après notre rencontre, j’ai eu un grave accident en scooter. Elle a juste été là, elle a eu les bons mots, le bon ton, toujours cette bienveillance et cet humour… Sans que je m’en rende vraiment compte, elle pris de la place. Et un jour je me suis dit que j’avais juste envie qu’elle soit vraiment dans ma vie !

Depuis le début, elle est super patiente, super rassurante et très à l’écoute. Elle m’a toujours trouvée spéciale mais dans le bon sens du terme. Je pense que c’est ce qui lui plait. Elle accepte que j’ai besoin de m’évader et en même temps d’over-communiquer… D’avoir plein de projets pour me sentir vivante. Et parfois, elle me calme ! Je ne suis pas sûre qu’un autre zèbre saurait faire ça, peut-être que oui, peut-être pas… Ce qui est sûr c’est que j’ai besoin qu’on me calme et qu’on m’apaise et elle le fait bien !

 

Être heureux en couple avec une personne non-zèbre.

Donc pour répondre à cette fameuse question, peut-on être haut potentiel et être heureux avec quelqu’un qui ne l’est pas ? Et bien Oui ! Aujourd’hui je partage ma vie avec une personne qui n’est pas surdouée, et c’est une des plus belle personne que je connaisse ! Alors, pourquoi je suis heureuse avec elle ?

Déjà, on a beaucoup de choses en commun. On partage les mêmes valeurs et la même vision de la vie.
Vision de la vie commune : vivre au jour le jour, tout en ayant des projets personnels et communs qui nous donnent une direction à suivre sans pour autant s’empêcher de changer les plans

Au quotidien ça match, on n’aime pas se mettre de barrières ! Sortir de notre zone de confort n’est jamais un problème. On aime rêver et on est passionnée, pas toujours par les mêmes choses, mais c’est notre mode de vie, ce qui nous fait avancer. Bon, on partage quand même la passion des voyages, de la gastronomie et surtout du vin ! On aime les gens, les soirées entre amis, sortir, passer du temps en famille, profiter !

Parfois on aime rester tranquille et quand on n’a pas envie de sortir on ne se force pas… On est capable de faire des choses l’une sans l’autre. Heureusement, pour l’instant on vit à 22000 km d’écart et 12h de décalage horaire ^^.

On ne croyait ni l’une ni l’autre à une relation à distance, puis on l’a fait, et finalement on gère hyper bien. On communique énormément, c’est vraiment une force !

Résultat, je pars vivre en Nouvelle-Zélande dans 26 jours ! (Á l’heure où tu lis maintenant cet article j’y habite au moins depuis 3 mois si ce n’est plus, d’ailleurs j’y habite peut-être déjà plus 🤔) Et c’est juste une évidence pour moi de partir vivre là-bas… Je le fais pour moi, même si évidemment sans elle je ne l’aurais sûrement pas fait maintenant.

 

Être avec quelqu’un de non zèbre ne veut pas dire ennui absolu !

Dans les multiples inquiétudes des hauts potentiels, je lis que si on sort avec un non-zèbre on finit par s’ennuyer…
Ça ne fait pas dix ans qu’on est ensemble avec #J, mais jusqu’à aujourd’hui, pas à un seul moment je me suis ennuyée. Déjà parce que j’adore son énergie, elle est toujours positive et au quotidien c’est juste super agréable ! Ensuite parce qu’elle est passionnée et qu’elle me fait découvrir plein de trucs.

C’est une grande fan de musique, moi aussi mais pas dans les mêmes registres. J’adore la musique francophone, elle, anglo-saxonne. Du coup, elle me fait découvrir des musiques tout le temps et j’adore ! Je suis fan de vin mais je suis une vraie pelle dans les cépages, les appellations, les domaines… Elle m’apprend tout ça parce que c’est son métier !

Être surdouée pour moi, c’est ressentir les choses plus intensément. C’est vrai que je dois être stimulée pour ne pas m’ennuyer mais je peux être stimulée par énormément de choses ! D’ailleurs pour moi c’est une erreur de demander à notre couple d’être notre unique source de stimuli !

 

La clé d’un couple heureux, être soi-même !

Elle n’est pas zèbre, par contre elle respecte ce que je suis, y compris ma douance. J’ai passé le test peu de temps après qu’on se soit mises ensemble. La date du test était prévue depuis deux mois et elle m’a soutenue jusqu’au résultat. Je sais qu’elle s’y intéresse et qu’elle le prend en compte.

Elle sait que je me remets beaucoup en question et que je me pose beaucoup de questions ^^ ! Que des fois je suis avec elle mais que dans ma tête je suis ailleursEt tout comme elle respecte ce que je suis, je respecte aussi ce qu’elle est.

En étant surdouée, on capte et ressent tout plus vite, et il faut accepter de ne pas être au même rythme que son conjoint s’il n’est pas zèbreL’essentiel c’est d’aller dans la même direction, et même si parfois j’avance plus vite, elle me rattrape et inversement.

Comme tous les couples, c’est arrivé qu’on se prenne la tête ! Elle sait que j’ai un énorme problème avec le conflit. Je ne peux pas rester fâchée parce j‘y réfléchis pendant mille ans et ça me prend la tête. Du coup, on prend 15 minutes puis on en parle et on essaye de se mettre à la place l’une de l’autre. D’écouter comment on a vécu la situation et qu’est ce qui a fait qu’on s’est pris la tête.

Au final ça nous fait grandir ensemble et c’est une chance.

Notre couple doit être une valeur refuge !

Aujourd’hui, évidemment mon couple, c’est un de mes refuges. Comme un cocon, quand j’y pense, je suis happy, je suis bien, je suis rassurée. J’ai hâte de la voir, d’être avec elle, de rire avec elle. C’est vraiment une relation qui m’apporte énormément et qui m’aide à me construire dans ma vie à travers un projet d’amour commun. J’ai confiance en elle et je sais que si besoin, je peux m’appuyer sur elle et c’est très agréable.

Par contre, je fais toujours attention de ne pas la mettre dans un rôle qui n’est pas le sien. En étant zèbre, et un zèbre détecté tard, qui n’a pas toujours été en sécurité affective, je sais que j’ai tendance à me poser trop de questions ! Sur moi, ma vie, mes choix etc… Notre conjoint n’est ni notre psy, ni notre mère / père, ni quelqu’un qui est là pour combler nos failles.

Je sais qu’avec ce passé affectif un peu fragile, j’avais envie et besoin d’être avec quelqu’un de très à l’écoute, de gentil, bienveillant, généreux, drôle, fun mais avec cette folie et ce besoin d’aventures qui moi aussi me fait sentir vivante ! Et j’ai besoin d’être avec quelqu’un que j’admire et qui m’inspire. J’ai de la chance c’est ce qu’elle fait au quotidien !

 

Être heureux en couple quand on est zèbre, oui c’est possible 😉 !

Et l’une et l’autre on sait la chance qu’on a de s’être trouvées, d’être ensemble. On sait aussi que nous ne sommes pas que notre couple ! On a plein d’autres choses chacune de notre côté qui font notre vie et l’enrichisse. Nos familles, nos amis, nos loisirs, nos travails, nos passions, nos potes, notre réseau… Quand on est zèbre, on aime beaucoup et on en attend beaucoup. Je crois qu’il faut aussi qu’on apprenne à ne pas mettre l’autre sur un pied d’estale.

On est des belles personnes, le plus dur est de trouver celui ou celle qui saura s’en rendre compte. Une fois que c’est fait, alors zèbre ou non, le plus important c’est d’être heureux ensemble. Et je vous le souhaite ! On mérite tous d’être heureux

Être surdoué ce n’est pas ce qui nous définit dans ce que nous sommes. Je suis de plus en plus persuadée qu’il faut d’ailleurs prendre du recul par rapport à cela et ne pas en faire un prétexte ou une excuse.

Soyez vous-même, faites-vous confiance et faites confiance à l’autre, c’est de cette manière que vous tisserez des liens qui vous aideront à construire une relation épanouissante.

Pour aller plus loin, je vous conseille l’article : vivre en couple avec un surdoué ou une femme zèbre 

Tu peux aller plus loin dans ta compréhension avec le livre Suivez le Zèbre, l'histoire de Mel Poinas, la fondatrice du blog.

Livre Suivez le Zèbre Mel POINAS

Ou découvrir le HPI grâce à Zoé et Zola, les personnages du roman graphique HPI ! La première BD adulte sur le Haut Potentiel ou trouver un livre qui te plait sur la Boutique du Zèbre.

Rendez-vous sur notre page qui référence les livres qu'on trouve le plus sympa sur le HPI : Meilleurs livres sur le HPI

Merci ! À bientôt sur Instagram, Facebook et le blog
L'équipe de Suivez le Zébre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog collaboratif

Et si le futur, c'était le partage ?
Envie de témoigner et nous raconter une histoire ? Lance toi sur Suivez le zèbre !

Les bonnes nouvelles

Pour ne rien rater de nos actus, inscris-toi !

On se retrouve sur nos réseaux sociaux

La presse parle de nous et on leur dit merci

Retour haut de page