BIENVENUE SUR SUIVEZ LE ZÈBRE
LE BLOG DE MEL POINAS

Ici, on souhaite que chacun découvre et apprenne à vivre sereinement en étant HPI.

Découvre nos articles et outils concrets pour appréhender ces merveilleuses caractéristiques en toute simplicité.

Le développement personnel, un outil intéressant pour les surdoués !

Pourquoi s’intéresser au développement personnel quand on est zèbre ?

En tant que petit zèbre bien dans ses baskets, j’essaye d’être un haut potentiel inspirant pour vous ! Vous montrez que oui oui oui, on peut-être surdouée et aussi happy dans ce monde de fou !

Le développement personnel : un outil pour apprendre à se connaître

Je trouve encore qu’il y a des trucs tout pourri dans le monde dans lequel on vit, je suis toujours hypersensible et super-émotive et je sais que le monde est injuste. C’est grâce au développement personnel et à un énorme travail sur moi que j’ai découvert que j’étais zèbre.

Donc pour moi, dans mon histoire et mes expériences, le développement personnel m’a énormément aidé à m’accepter, en tant qu’individu dans ce monde de foufou, et aussi à comprendre les autres et leur fonctionnement.

Pourquoi le développement personnel est décrié par certains médias ?

Il y a quelques semaines je suis tombée sur un article de Slate avec un titre bien accrocheur comme adorent les médias :

Le développement personnel est-il vraiment l’arnaque du siècle?

Source : Slate 23/08/18

J’avoue que le titre et le contenu de l’article m’ont un peu révoltés…

C’est trop facile de diaboliser le développement personnel… c’est comme les détracteurs d’Internet ! 
Ce n’est pas tant l’outil qui compte mais ce qu’on en fait et comment on l’interprète !

 

Qu’est-ce que le développement personnel ?

Le développement personnel, d’après wikipédia, « représente un ensemble hétéroclite de courants de pensées et de méthodes ayant pour objectif l’amélioration de la connaissance de soi, la valorisation des talents et potentiels, l’amélioration de la qualité de vie, la réalisation de ses aspirations et de ses rêves. »
Source : wikipédia

Dans l’article de Slate, Jean-Laurent, l’auteur, mélange deux notions, la psychologie positive et le développement personnel. L’un n’égale pas l’autre.

Le développement personnel est-il une arnaque du bonheur ? Non…

Ils décrivent le développement personnel comme une sorte de doctrine d’une quête du bonheur… Genre Candide et l’optimisme ! Et si on est adepte de ce nouveau mouvement de pensée alors on est un mouton de Panurge qui engraisse Raphaëlle Giordano et Eckhart Tolle…

Le développement personnel ne serait alors qu’une nouvelle tendance marketing, l’émotion produit. Et c’est là que je me dis que c’est vraiment les gens qui critiquent (de toute façon quand on juge c’est quand même qu’on est un peu frustré de la life…) qui n’ont rien compris à ce qu’est réellement cette philosophie !

Et les sociologues dans tout ça ?

D’ailleurs quand ils me parlent des sociologues comme Bourdieu… je ne vois pas du tout le rapport ! Voltaire bien avant Jung parlait de développement personnel avec son célèbre Derviche et le «il faut cultiver notre jardin», conclusion de notre fameux Candide !

Le développement personnel, un outil qui facilite l’accès à son bien-être et ses valeurs

Cultiver son jardin ne veut pas dire partir à la conquête du bonheur grâce a des pseudos coachs, des selfies et penser que parce qu’on va croire en soi on va devenir millionnaire.
D’ailleurs Jean-Laurent Cassely, dans son article, met souvent en parallèle la notion de bonheur, de réussite et d’argent comme l’objectif du développement personnel ou de la psychologie positive.

Pour moi c’est une hérésie de lire ça !

Zèbres, cultiver sa savane !

Faire du développement personnel, c’est tout simplement se donner la possibilité de se détacher de nos croyances limitantes (voir article sur les peurs). Et quand on est Haut Potentiel, Surdoué, Zèbre, c’est accéder à une forme de conscience, simple, libre, évidente, que l’on a toujours cherchée !

Le développement personnel aide à se recentrer sur soi, à justement se détacher de la société de consommation, de la pensée unique, des codes vieillissants et aussi du mode de fonctionnement moisi de nos sociétés actuelles. 

Utiliser le développement personnel comme un levier pour retrouver du sens

Je vous l’ai dit en Intro, on vit un peu dans un monde de fou, plein d’incohérence… Du coup, je crois que d’une certaine manière, on baisse un peu les bras face aux politiques actuelles…

On est un peu désabusé et on n’y croit plus. Tout simplement parce que cela nous convient plus ! Nous sommes dans un système bien trop sclérosé pour savoir que la solution viendra des politiciens actuels (en tout cas pour ma part, clairement…!).  Parce que je ne partage plus les mêmes valeurs.

 

Le développement personnel, retrouver son libre arbitre !

Le développement personnel m’a appris à justement relativiser la notion d’argent, de réussite, il m’a permis de me recentrer sur mes besoins, mes désirs. Nos besoins sont personnels et individuels. Pour certains ce sera d’être entourés de nature et d’animaux, pour d’autres, un poste avec un travail en équipe ou encore d’avoir un métier qui fait sens, d’autres simplement de profiter de leur famille, de leurs enfants etc…

Ne pas subir…

Le développement personnel nous apprend à justement ne pas subir la vie. A ne pas accepter de se faire exploiter, à ne pas accepter qu’on nous manque de respect. Et aussi à se mettre à la place de l’autre, à comprendre que nous ne sommes pas seuls a vivre sur cette planète. En se recentrant sur soi, bizarrement on se tourne vers l’autre !

 

Une quête personnelle qui nous amène à réfléchir aux autres !

Le développement personnel n’est pas la science de l’individualisme, bien au contraire… Derrière cette quête de nous mêmes c’est aussi la compréhension de ce qui se joue aujourd’hui qui compte.

Quand aux charlatans, il y en a dans beaucoup de professions, personne n’a jamais forcé personne à prendre un coach, un psy, à faire du sport et à manger bio.

Le développement personnel c’est surtout offrir à l’être humain la possibilité de retrouver son libre arbitre et sa liberté.

 

Et nous, surdoués dans tout ça ?

Concernant les zèbres, également mis au coeur du débat de l’imposture et de la tendance ces derniers temps ^^, je crois que des valeurs comme l’optimisme, le respect, la bienveillance, la tolérance, la différence, la liberté sont notre seule chance de faire de la neuro-diversité ou devrais-je dire simplement de la diversité une force pour demain et peut-être imaginer enfin pouvoir vivre dans un monde en paix.

 

Conclusion : je pense que quand on est haut potentiel, zèbre, surdoué, le développement personnel est un super outil pour se comprendre et apprendre à gérer ses émotions et son rapport au Monde et aux autres.

Tu peux aller plus loin dans ta compréhension avec le livre Suivez le Zèbre, l'histoire de Mel Poinas, la fondatrice du blog.

Livre Suivez le Zèbre Mel POINAS

Ou découvrir le HPI grâce à Zoé et Zola, les personnages du roman graphique HPI ! La première BD adulte sur le Haut Potentiel ou trouver un livre qui te plait sur la Boutique du Zèbre.

Rendez-vous sur notre page qui référence les livres qu'on trouve le plus sympa sur le HPI : Meilleurs livres sur le HPI

Merci ! À bientôt sur Instagram, Facebook et le blog
L'équipe de Suivez le Zébre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog collaboratif

Et si le futur, c'était le partage ?
Envie de témoigner et nous raconter une histoire ? Lance toi sur Suivez le zèbre !

Les bonnes nouvelles

Pour ne rien rater de nos actus, inscris-toi !

On se retrouve sur nos réseaux sociaux

La presse parle de nous et on leur dit merci

Retour haut de page